slow living, Auberge du Lac-à-l'Eau-Claire

Le slow living ou l’art de prendre le temps

Avez-vous souvent l’impression d’être à la course? De courir après votre temps? Disons-le, la vie va vite, le rythme est souvent effréné et on se retrouve à bout de souffle. Si c’est votre cas, le slow living risque fort de vous intéresser et surtout de vous aider à reprendre possession de votre emploi du temps.

Prendre le temps de ralentir

Le slow living est apparu en Italie dans les années 80, en réponse à la société de performance et de consommation qui, trop souvent, dicte notre emploi du temps. Il s’agit d’un mouvement qui valorise le ralentissement de notre rythme de vie, c’est-à-dire de ralentir les différents aspects de notre vie pour qu’au final, notre quotidien soit plus simple, plus lent et plus satisfaisant. Pour arriver à «vivre» le slow living, il faut évidemment apporter certains changements, découvrez-en quelques-uns ici, qui pourront assurément vous aider à ralentir et avoir un meilleur équilibre.

 

1. Apprendre à dire non

Il s’agit sans doute de l’une des choses les plus difficiles à faire pour intégrer le slow living à son mode de vie, mais apprendre à dire non est un élément essentiel. Pour avoir du temps à son horaire pour les choses qui nous procurent du plaisir et du bien-être et pour plus de spontanéité, ça demande souvent de laisser tomber certains trucs et de dire non à une foule d’autres. Pour y arriver, il faut prendre le temps d’évaluer son emploi du temps et remettre en priorités les choses qui comptent vraiment.

2. Se débrancher

L’art du slow living demande d’être davantage dans le moment présent. Une bonne façon d’y arriver est de se débrancher des différentes technologies qui nous entourent et le moyen le plus efficace de le faire est sans aucun doute d’éteindre le réseau WI-FI. Plus de notifications, plus d’alertes, plus de distractions, on prend le temps de se retrouver avec nous-mêmes.

3. Reconnecter avec les gens

Les médias sociaux ont la prétention de nous connecter avec les gens, mais avouez que ce n’est rien comparé aux moments passés en présence de l’autre. Partager un repas simplement préparé, prendre un café, un thé, se parler de vive voix au téléphone, se voir de façon spontanée… Partager des moments simples de complicité avec les gens qu’on aime peut être tellement ressourçant et revigorant.

4. Pratiquer des activités « slow »

L’une des bonnes façons d’intégrer le slow living à son quotidien est de pratiquer des activités plus « lentes » comme la lecture, le dessin, la marche, le yoga et la méditation. Ce genre d’activité permet de ralentir le rythme, mais aussi de se détendre. L’idée est de prendre le temps, d’être plus conscient du moment présent, mais surtout de ne pas être dans la performance et le dépassement qui trop souvent guident nos différentes activités.

5. Se ressourcer en nature

Respirer le grand air, s’entourer d’arbres, marcher, pieds nus dans l’herbe, tout cela semble cliché, mais s’avère tellement bénéfique. Même en ville, prendre une pause pour sentir la lumière du soleil, le souffle du vent est très positif parce que prendre ce genre de moment permet de se reconnecter avec notre environnement, mais aussi avec nos sens et donc d’être plus présent à ce que l’on ressent.

L’idée globale derrière le slow living est de reconnecter avec sa vie et de mettre l’accent sur l’essentiel. Située en pleine nature, l’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire offre un cadre enchanteur parfait pour prendre le temps de ralentir.

Découvrez nos différents forfaits et offrez-vous une pause, un temps d’arrêt pour vous ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *