Le tourisme durable, une tendance inspirante!

L’industrie touristique occupe une place prépondérante de l’économie mondiale. À l’échelle internationale, la demande explose. Plusieurs pays et régions y voient une opportunité de redynamiser leur économie et diversifient leur offre pour courtiser une masse grandissante de touristes. 

En émergence, le tourisme durable gagne en importance auprès des voyageurs d’un peu partout sur le globe. De plus en plus conscientisés quant aux impacts environnementaux liées à cette industrie, un nombre grandissant de touristes se tourne vers des destinations s’engageant dans la voie du tourisme durable. Et c’est tant mieux!

 

C’est quoi, le tourisme durable?

Le tourisme durable englobe les aspects environnementaux, sociaux et économiques liés au développement durable. Les tenants de cette forme de tourisme visent à offrir un produit ou une service en adéquation, en équilibre entre ces trois sphères.

 

Pourquoi cette tendance émerge, aujourd’hui?

Plusieurs facteurs expliquent l’engouement pour le tourisme durable.

D’abord, sur le plan environnemental, l’industrie touristique est responsable de 5% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. À une ère où les consommateurs exigent des engagements concrets des entreprises en matière d’écoresponsabilité, normal qu’ils se tournent de plus en plus vers celles faisant réellement des efforts. Et l’industrie touristique n’y fait pas exception.

Sur le plan social et culturel, le tourisme a également des répercussions perverses importantes. Déplacement des populations locales, exploitation des richesses territoriales, phénomène d’acculturation, etc. Un portrait peu éloquent auquel les touristes ne souhaitent plus prendre part.

Les voyageurs se désintéressent de plus en plus des formes de tourisme traditionnelles et optent pour des offres plus authentiques et qui bénéficient réellement aux communautés locales.

Finalement, sur le plan économique, les retombées du tourisme conventionnel profitent rarement aux populations locales, d’où la volonté des touristes verts de redonner à ces communautés.

 

Qui sont ces touristes « verts » ?

Comme dans bien des catégories de voyageurs et de consommateurs, il n’existe pas de typologie unique et exhaustive pour démontrer qui sont les touristes verts. Néanmoins, malgré le fait que certaines définition soient poreuses, certaines observations s’approchent davantage d’un consensus.

Ces touristes verts seraient des voyageurs plus jeunes, avec un niveau d’éducation et un revenu supérieur et seraient particulièrement interpellés par les opportunités qu’offre un contact authentique avec les autres cultures. Privilégiant les produits locaux et les coutumes du milieu, ils souhaitent se mêler aux communautés locales et s’éloigner des endroits touristiques traditionnels. Un exemple qui revient souvent est celui des backpackers.

De manière générale, on observe également une corrélation entre les comportements domestiques des consommateurs et leur propension à opter pour le tourisme durable. Plus un touriste a des comportements écoresponsables chez lui, plus il est susceptible de transiger avec une organisation qui communique ses efforts environnementaux (Source : Prud’homm, Raymond et Zouiten, 2011).

 

L’Auberge et le tourisme durable

Au Québec, et dans la région de Saint-Alexis-des-Monts, la tendance du tourisme durable n’y fait pas exception. Annuellement, ce sont plus de 10 000 touristes qui visitent la municipalité, tant en période estivale que hivernale!

À l’Auberge, nous favorisons autant que possible les produits du terroir dans notre menu et notre chef se fait un plaisir de mettre de l’avant le savoir-faire des artisans locaux.

Bornes de recharge pour voitures électriques, produits de nettoyage certifiés biodégradables et pêche durable sont au nombre de nos actions pour contribuer à un environnement naturel et ressourçant.

Prenez part à cette tendance avec nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *